Plus de 710 mille MRE ont regagné le Maroc via Tanger Med depuis le 5 juin

ABDELHAK SENNA / AFP

 

Plus de 710.000 Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc via le port Tanger Med, du 5 juin au 29 août. Un chiffre en progression d’environ 10% par rapport à la même période une année auparavant, a indiqué lundi 29 août, le directeur du pôle humanitaire à la Fondation Mohammed V pour la solidarité, Farid Tanjaoui Jazouli.

 

198.000 véhicules et 1.900 autocars ont regagné le Maroc via le Port Tanger Med, depuis le début de l'opération Marhaba 2016, le 5 juin dernier, jusqu’au 29 août; soit une hausse de près de 10%, en glissement annuel, notant que ce point de passage s’accapare, à lui seul, de 40% des flux de MRE accueillis au niveau des différents points d’accès nationaux, a indiqué la même source dans une déclaration à la presse. Au cours de la même période, les mouvements vers la sortie via le port Tanger Med ont concerné 505.000 MRE, 125.000 véhicules et 1.560 autocars, a précisé le responsable, notant que ce point de passage a connu durant la semaine écoulée des flux de sortie moyens oscillant entre 20.000 et 30.000.

Ce point de passage devrait connaître une forte affluence après la deuxième semaine de septembre qui coïncide avec la célébration de la fête de l'Aïd al-Adha. Dans ce cadre, M. Tanjaoui Jazouli a assuré que l’opération "Marhaba 2016", qui se poursuivra jusqu’au 15 septembre prochain, se déroule dans de "bonnes conditions", grâce à la mise en place d’un dispositif spécial avec les intervenants du port Tanger Med, à travers la mobilisation d’une quarantaine d’assistants sociaux, d’équipes médicales et semi-médicales composées de 13 médecins et 14 infirmiers, de trois ambulances, 24h/24h, pour assister les passagers et leur fournir les soins et les secours nécessaires en cas de besoin, outre le renforcement de la capacité du transport maritime.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Quand on veut on peut : Toz

    Beaucoup de ceux qui sont bien nés, pas tous heureusement, qui ont réussi, non pas grâce à leur sueur mais grâce à leur pedigree de privilégiés de l'existence surkiffent les Bicots de banlieue d...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»

Edito