Un bilan positif pour la stratégie nationale "Halieutis 2020"

Le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime Aziz Akhannouch.

La stratégie nationale "Halieutis 2020", conçue pour le développement du secteur de la pêche maritime et la valorisation des produits de la mer, a permis depuis son lancement en 2009 de réaliser de grands exploits qui ont renforcé le rôle de ce secteur dans le tissu économique national, a affirmé, mardi 14 février à Agadir, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime Aziz Akhannouch.

95% des objectifs relatifs de la stratégie nationale "Halieutis 2020" ont été atteints, a déclaré M. Akhannouch, dans une déclaration à la presse en marge de l’ouverture de la 4ème édition du Salon Halieutis. Le taux de contribution de la pêche au PIB national fixé dans le cadre de cette même stratégie à l’horizon 2020 a atteint 85% également, a-t-il ajouté.

La contribution du secteur de la pêche maritime au PIB national s’élève à 15 milliards de dirhams en 2016, a fait savoir le ministre, formulant le vœu de voir cette contribution passer à 18 milliards de dirhams fixés pour 2020.

L’année 2016 a été marquée par les performances positives du secteur de la pêche tant au niveau de la production qu’au niveau des exportations qui ont généré des revenus s’élevant à 20 milliards de dirhams, s’est félicité M. Akhannouch.

Concernant les exportations marocaines des produits de la mer, le ministre a annoncé que leur volume global a atteint 642 mille tonnes en 2015, affichant une hausse de 10% par rapport à 2014 et une hausse annuelle de 5% durant la période 2010-2015.

Ces exportations ont généré 19,4 milliards de dirhams en 2015, soit 48% des revenus générés par les exportations agro-alimentaires et 65% de l’objectif fixé par la stratégie Halieutis à l’horizon 2020. Cette stratégie a participé aussi à l’augmentation des investissements destinés aux unités de valorisation des produits de la mer qui ont atteint 389 millions de dirhams en 2015, affichant une hausse annuelle de 9% durant la période 2010-2015.

Ces exploits économiques ont eu un impact positif sur le volet social grâce à la création de 129 mille emplois à la mer (2015) et 89 mille emplois à la terre (2016), a ajouté le ministre. La stratégie Halieutis accorde aussi un intérêt particulier à la pêche traditionnelle, plusieurs villages de pêche ont été érigés le long des côtes marocaines, par moyenne d’un village tout les 55 kilomètres, équipé de tout le matériel nécessaire pour le débarquement, le stockage ou la frigorification.

Placé sous le patronage du roi Mohammed VI, le salon Halieutis, organisé à l’initiative du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, est un rendez-vous annuel pour mettre en valeur l’apport du secteur halieutique sur le développement économique au Maroc.

L’édition de cette année s’articule autour de cinq pôles complémentaires, à savoir le pôle flotte et engins de pêche, le pôle valorisation et process, un pôle international dédié aux entrepreneurs et institutions étrangères du secteur halieutique, un pôle institutionnel dédié aux institutions publiques et privées, ainsi qu’aux sponsors du Salon et un pôle animation qui accueille plusieurs activités didactiques destinées au grand public.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. I love you

    La première fois qu'une nana m'a dit je t'aime, c'était comme un tonnerre d'applaudissements, comme si je recevais l'oscar du meilleur acteur tellement j'étais honoré et submergé de bonheur...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito