La défense de Lamjarred fait appel de la décision du juge de maintenir le chanteur en détention

Saad Lamjarred, arrêté mercredi 26 octobre par la police française, suite à une plainte pour viol et séquestration.

La défense du chanteur marocain Saad Lamjarred, arrêté mercredi 26 octobre par la police française, suite à une plainte pour viol et séquestration, a déposé le 28 octobre un recours auprès du juge des libertés contre la décision du maintien de Lamjarred en détention provisoire.

"C'est une triste décision qui a été prise, puisque sur la base d'accusations contestées et contestables que nous allons combattre de toutes nos forces, le juge des libertés qui a décidé d'envoyer l'artiste Saad Lamjarrad en détention", ont affirmé ses avocats. "La défense n’aura de cesse de démontrer que ces accusations qui ont été portées contre lui sont le fruit de l’imagination, voire pire", ont-ils déclaré à la presse à l’issue de l’audience devant le juge des libertés vendredi 28 octobre.

Ils ont également fait savoir que l’appel déposé doit être examiné, lundi 31 octobre, par la Cour d’appel qui devra statuer dans un délai de 15 jours, assurant qu’ils font confiance à la justice française.

 Le chanteur marocain avait été interpellé et placé en garde à vue, suite à une plainte déposée à son encontre par une femme qui l’accusait d'agression sexuelle. Les faits remontent  à la nuit du 25 au 26 octobre, lorsqu’une jeune femme de nationalité française avait quitté au petit matin la chambre de l’hôtel Marriot situé sur les Champs-Elysées pour déposer plainte au commissariat du 17è arrondissement de Paris pour « viol et séquestration ».

Le chanteur devait se produire à Paris samedi 29 octobre, au Palais des Congrès. Le spectacle a été annulé in extremis à cause du revirement de situation qui devient de plus en plus délicatepour le chanteur.

L’arrestation de l'artiste, véritable phénomène du star système marocain, a provoqué un tollé chez ses milliers de fans et toute la toile s’est enflammée pour suivre et commenter les épisodes d’une série de télé réalité bien réelle.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Quand on veut on peut : Toz

    Beaucoup de ceux qui sont bien nés, pas tous heureusement, qui ont réussi, non pas grâce à leur sueur mais grâce à leur pedigree de privilégiés de l'existence surkiffent les Bicots de banlieue d...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»

Edito