Fermeture des écoles turques de Gülen dans le Royaume

Fathallah Gülen / AFP

Le ministère de l’Intérieur a ordonné la fermeture de tous les établissements scolaires  turques relevant du mouvement de Fathallah Gülen, a annoncé, jeudi 5 janvier, un communiqué du ministère.

Ces établissements seront fermés dans un délai d’un mois à partir de jeudi 5 janvier 2017 et les élèves seront admis dans d’autres établissements. Le ministère de l’Intérieur a précisé que les investigations qu’il a menées  montrent que «  ces établissements délivrent un enseignement ayant pour objectif de diffuser l’idéologie de son fondateur et qui est loin d’être conforme avec les curricula marocains ». L’Intérieur ajoute que plusieurs avertissements adressés par le ministère de l’Education nationale sont restés sans réponse.

Le groupe scolaire "Al Fatih" compte huit établissements au Maroc dont trois à Casablanca, deux à El Jadida, un à Tanger, Tétouan, Fès. Ce mouvement s’est implanté au Maroc depuis 1993 avec un seul établissement à Tanger. Avant la décision de fermeture plus de 422 personnes travaillaient dans ces établissements d’enseignement privé. Depuis la tentative du coup d’Etat manqué en Turquie, ces établissements étaient dans la ligne de mire de l’ambassade turque à Rabat.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Police

    Messaouda Dendoune n'avait pas compris le sang qui coulait le long de mon pif et elle m'avait demandé des explications en profondeur. Déjà qu'elle était en état maximum de stress depuis qu'elle avait a...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»

Edito