France. Il y a 20 ans, Brahim Bouarram mourait noyé, tué par des militants du Front national

Paris-Le pont du Carrousel du Louvre- Le 1er mai 2015. Hommage à Brahim Bouarram tué, noyé dans la Seine, par des militants du Front national le1er mai 1995. Crédit photo : Nadir Dendoune

  C'était il y a 20 ans. Le 1er mai 1995, vers 11h30, sur le pont du Carrousel du Louvre, cinq skinheads quittent la queue du cortège de la manifestation du Front national et descendent en courant vers les quais de Seine. Brahim Bouarram, un Marocain de 29 ans, épicier de son état, se balade tranquillement sur les berges. Les militants du Front national aperçoivent Brahim : trois d'entre eux se précipitent vers lui, puis le jettent da...
LIRE SUITE

France. Un délit de contrôle au faciès reconnu devant le tribunal de Bordeaux

 Des policiers contrôlent l'identité d'un groupe d'individus à la garde du Nord à Paris. FRED DUFOUR / AFP / 30 -11- 2012

  L'affaire commence ce mardi 28 avril quand Ahmed A, un Egyptien d'une trentaine d'années est contrôlé dans le quartier de la gare à Bordeaux. Sans papiers, il est emmené au commissariat. L'homme est en situation irrégulière en France et sous le coup d'une ordonnance de quitter le territoire français depuis 2009. Son jugement est prévu le jeudi 30 avril devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. ...
LIRE SUITE

France. Sondage sur les Arabes à la tv, France 2 dément

L'animateur de télévision Nagui. Thomas Samson - AFP/Archives

  Après les propos de Nagui selon lesquels France 2 aurait réalisé une étude pour savoir si un Arabe à la tête d’une émission de TV à 19h dérangeait les téléspectateurs, France 2 a répliqué.  ...
LIRE SUITE

France. Gennevilliers: Les Chibanis du Foyer des Grésillons n'en peuvent plus de leurs conditions de vie

Les Chibanis du Foyer des Grésillons / Crédit photo / Camille Millerand @les pieds dans la France

  « Ma première demande de logement à Gennevilliers date de 1984 », explique désabusé  Messaoud Khlalo, un Algérien de 87 ans. «J’ai cessé de le faire. J’ai lâché l’affaire il y a trois ans », continue celui qui habite cette ville des Hauts-de-Seine depuis 1950. « Après près de 30 ans de refus, j’ai compris qu’ils ne me donneront jamais un logement &ra...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. I love you

    La première fois qu'une nana m'a dit je t'aime, c'était comme un tonnerre d'applaudissements, comme si je recevais l'oscar du meilleur acteur tellement j'étais honoré et submergé de bonheur...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito