img

Mohamed El Hamraoui

Maroc. Face à la surpopulation carcérale, l’Observatoire marocain des prisons demande l’application des peines alternatives

La prison de Kénitra au Maroc. ABDELHAK SENNA / AFP

L’Observatoire marocain des prisons  (OMP) a appelé la justice à l’application des peines alternatives pour remédier à la surpopulation des prisons. Selon un rapport présenté, jeudi 19 janvier par l’OMP, la surpopulation carcérale a atteint des niveaux alarmants. ...
LIRE SUITE

Maroc. Economie : Le HCP prévoit un taux de croissance de 3,6% en 2017

Le Haut commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi, lors d'une conférence de presse au Maroc. ABDELHAK SENNA / AFP

Le Haut commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi, a annoncé, mardi 17 janvier, un taux de croissance très faible en 2016 (1, 1 %), fortement freiné par l’insuffisance de la pluviométrie et de la production agricole. ...
LIRE SUITE

Afrique. Le Maroc adopte l'acte constitutif de l'Union africaine

Pan Siwei / NurPhoto

Le Maroc a adopté, mardi 10 janvier,  l'acte constitutif de l'Union africaine en vue de rejoindre l'organisation. Un conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI a adopté l'acte, son protocole additionnel et le projet de loi sur l'approbation de l'acte. Après sa validation, ce dispositif sera transféré au Parlement pour sa ratification. ...
LIRE SUITE

Maroc. Fermeture des écoles turques de Gülen dans le Royaume

Fathallah Gülen / AFP

Le ministère de l’Intérieur a ordonné la fermeture de tous les établissements scolaires  turques relevant du mouvement de Fathallah Gülen, a annoncé, jeudi 5 janvier, un communiqué du ministère. ...
LIRE SUITE

Afrique. Deux militaires marocains de la MINUSCA tués dans une attaque en Centrafrique

 Soldats de la MINUSCA, à Bangui en octobre 2014. PACOME PABANDJI / AFP

Deux militaires marocains, dont un officier appartenant au contingent des Forces armées royales de la Mission multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA) ont été tués et un soldat blessé, mardi 3 janvier, dans une attaque armée près de la ville de Bria, au nord-est de Bangui. ...
LIRE SUITE

Maroc. Gouvernement : une majorité confortable pour Abdelillah Benkirane

Le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser. FADEL SENNA / AFP

Les négociations s'accélèrent pour la formation du gouvernement au Maroc après des semaines de blocages. Le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser, a déclaré, mercredi 4 janvier, avoir reçu une offre du chef du gouvernement désigné, Abdelilah Benkirane, consistant en une proposition de formation du nouveau gouvernement sur la base de la majorité en vigueur avant les él...
LIRE SUITE

Maroc. La Banque du Maroc accorde des agréments à cinq banques islamiques

La banque du Maroc a décidé, le 2 janvier 2017, de créer 5 banques islamiques, dites

La Banque centrale marocaine a annoncé, le 2 janvier, avoir accordé des agréments à cinq banques islamiques. La banque centrale et le ministère de l'Économie et des Finances ont autorisé la création de cinq banques islamiques, dites "participatives". Trois autres établissements conventionnels seront également autorisés à offrir à leur clientèle des produits bancaires participatifs. ...
LIRE SUITE

Maroc. Des centaines de migrants subsahariens tentent de force de pénétrer Sebta

Des migrants subsahariens sur la double clôture séparant le Maroc du préside occupé de Sebta, frontière terrestre entre l'Union européenne et l'Afrique. Laura Tárraga Garrido / NurPhoto / AFP

Plus de 800 Subsahariens ont pris d'assaut la double clôture séparant le Maroc du préside occupé de  Sebta, et un policier a perdu un œil dans les heurts qui ont suivi, ont indiqué les autorités locales, dimanche 1er janvier. ...
LIRE SUITE

Maroc. Saad Lamjarred maintenu en détention provisoire

Le chanteur marocain, Saad Lamjarred. FETHI BELAID / AFP

Le juge d'instruction a refusé, vendredi 30 décembre, une demande de liberté conditionnelle pour le chanteur marocain Saad Lamjarred, accusé de viol. ...
LIRE SUITE

Maroc/Mauritanie. Abdelilah Benkirane dépêché à Nouakchott pour contenir les « dérives verbales » du SG de l’Istiqlal

Le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane. FADEL SENNA / AFP

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, accompagné de Nasser Bourita, ministre délégué aux Affaires étrangères, est arrivé mercredi 28 décembre à Nouakchott pour une visite-éclair afin de dissiper le malentendu provoqué par les propos jugés « irresponsables » du secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat.  ...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Quand on veut on peut : Toz

    Beaucoup de ceux qui sont bien nés, pas tous heureusement, qui ont réussi, non pas grâce à leur sueur mais grâce à leur pedigree de privilégiés de l'existence surkiffent les Bicots de banlieue d...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»

Edito